Témoignage de Joye PERRIER

novembre 03, 2020

Joye Perrier a effectué un CAP AEPE (Accompagnant Éducatif Petite Enfance) et l’a obtenu en 2019. Elle revient aujourd’hui parler de sa formation et de ses projets:

-Comment as-tu trouvé ton contrat de professionnalisation ? 

J’ai postulé auprès d’une école privée. La directrice m’a proposé de lui donner mon CV et ma lettre de motivation. J’ai ensuite passé un entretien avec toutes les maîtresses, puis j’ai été choisi. 

-Que t’as permis ce contrat de professionnalisation?

Ce contrat m’a permis de pouvoir faire ma formation, et de suivre les enfants sur toute l’année scolaire et pas juste pendant un stage. Et aussi d’être rémunéré pendant cette période.

-Quel était ton projet professionnel au moment où tu as fait ta formation CAP AEPE?

J’avais en tête de travailler auprès des enfants, et le CAP était une très bonne solution ! 

-Que fais tu depuis ?

Pendant le CAP, j’ai connu le métier d’auxiliaire de puériculture grâce à la formatrice. J’ai donc tenté le concours, que j’ai obtenu, donc je suis actuellement en formation. 

-Est ce que le CAP AEPE a été un tremplin pour toi pour faire autre chose?

Totalement ! Le Cap m’a permis de retrouver un pied dans les études, et sans cette formation je ne sais pas si j’aurais eu le courage de passer le concours d’auxiliaire de puériculture ! 

Ce site utilise des cookies ! 🍪
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous garantir la meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de fréquentation.