Interview croisé de 2 CAP AEPE (Accompagnant Éducatif Petite Enfance) :

novembre 03, 2020
  • Pouvez-vous vous présenter en quelques mots s’il vous plaît ?
  • Je m’appelle Maillard Louane, je vais avoir 19 ans. Je suis en CAP Accompagnent Educatif Petite Enfance et en contrat de professionnalisation à Laval en école maternelle.
  • Je m’appelle Le Morvan Mollie, j’ai 17 ans et suis en CAP AEPE à la MFR de Craon. Je suis en contrat de professionnalisation sur un an.
  • Sur combien de temps et comment s’organise le CP ?
  • LM ET MLM : La formation s’organise enalternance avec des périodes en milieu professionnel et des journées ou semaines (notamment sur les vacances scolaires) en formation à la MFR.
  • MLM : N’ayant pas 18 ans , le contrat de professionnalisation me permet donc également de passer mon CAP avant d’atteindre la majorité, ce qui n’est pas possible normalement.
  • Comment avez-vous trouvé votre contrat de professionnalisation ?
  • LM : Lors de notre premier entretien, la MFR m’a donné 3 contacts d’école privée en recherche de contrat de professionnalisation J’ai appelé l’une d’entre elle et j’ai eu un rendez-vous rapidement. J’ai donc pu trouver mon contrat grâce aux éléments qui m’ont été transmis.
  • MLM : J’ai cherché en envoyant un courrier sur les écoles et les crèches de Laval et les communes environnantes. Rapidement une école m’a contacté.
  • Quelles sont les avantages du contrat de professionnalisation ?
  • LM : Cela permet d’avoir une meilleure connaissance de notre milieu professionnel et la rémunération est un gros point fort de ce type de contrat également.
  • MLM : Cela me permet tout d’abord d’être dans le monde du travail, de pouvoir apprendre des choses précises de façon plus rapide, plus simple. Le salaire est également un point important, j’aurais cependant malgré tout fais cette formation sans.
  • LM et MLM : Nous avons le sentiment de faire partie intégrante de l’équipe de professionnels.
  • Quel est ton projet professionnel ?
  • LM : J’aimerais devenir ATSEM dans un premier temps mais ensuite peut-être travailler en MAM. depuis peu, je me dis également pourquoi travailler dans une MAM.
  • MLM : J’aimerais devenir ATSEM ou assistante maternelle et peut-être dans un projet plus lointain devenir professeur des écoles.
  • Considères-tu le CAP AEPE comme un tremplin ?
  • LM : Eventuellement vers le métier d’éducateur de jeunes enfants, mais dans l’immédiat, je suis très intéressé par le métier d’ATSEM.
  • Que pourrais-tu dire à quelqu’un qui souhaiterait se lancer dans la formation ?
  • LM : Cela aide à gagner en maturité notamment à travers les recherches personnelles. C’est une bonne façon de se prouver qu’on peut y arriver et acquérir des compétences sans forcément passer par de longues études.
Ce site utilise des cookies ! 🍪
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous garantir la meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de fréquentation.